Situé à 6km de Ninh Binh, les roches karstiques calcaires et les paysages spectaculaires ont rendu cet endroit très prisé des touristes. La traduction littérale de Tam Coc est « les trois grottes ». En effet, des caves sont bien présentes tout autour et il est possible de les visiter en partie en faisant une promenade sur la rivière Ngo Dong avec une barque.

Samedi 20 Avril

C’est un bus qui nous emmène à Ninh Binh en 5h au départ de Cat Ba.

L’arrivée à Tam Coc est suffocante… le ressenti est de 46 degrés. Le soleil brille et il nous faut porter nos sacs de 30kg jusqu’à notre homestay « Thanh Dat Homestay ».

L’après midi, nous partons en scooter à la découverte des environs de Tam Coc. C’est très joli. Les rizières bordent la route et sont d’une couleur verte fluo. Nous empruntons un petit chemin de terre entre les rizières.

Nous nous dirigeons maintenant vers Bich Dong Pagoda. C’est une petite pagode construite en 1428 où des croix gammées ont été inscrites si l’on regarde bien les écritures sur l’arche.

Nous nous promenons à l’intérieur et un petit chemin sur la gauche nous amène à gravir encore quelques rochers pour jouir d’une jolie vue sur les rizières et les roches karstiques.

Il est déjà 16h30 et nous ne voulons pas louper le coucher du soleil. Nous décidons donc de prendre une barque et ainsi de se promener sur la rivière Ngo Dong.

C’est une attraction très touristique et il faut trouver le bon filon. Prenant la barque juste avant la pagode Bich Dong, nous étions les seuls sur l’eau et c’était plutôt très agréable. Le soleil déclinait peu à peu laissant apparaitre des couleurs magnifiques.

Nous apercevons, le long de la berge, des familles occupées à faire la lessive, ou à se baigner dans la rivière…

Notre rameuse est adorable. Elle a 4 enfants. Et surtout, sa particularité: elle rame avec ses pieds! Quel courage! Cela dit c’est peut être moins épuisant…

J’essaie de comprendre où sont nés ses enfants, si c’était à la maison ou à l’hôpital mais difficile de se faire comprendre malgré google traduction…

La balade dure 1h et nous traversons 2 grottes à l’aide de lampes frontales avant d’atterrir dans un petit lac où les rochers karstiques s’élèvent tout autour de nous.

L’endroit est vraiment magnifique. Nous ne croisons personne. Seuls au monde !

Pour le retour, nous aidons notre rameuse qui s’appelle Three (enfin c’est ce que nous avons compris) à l’aide de petites rames.

Le retour se fait calmement et nous prenons congé de Three après quelques photos.

Malheureusement, la soirée sera vite écourtée. Morgane se blesse en tombant du scooter quasiment à l’arrêt mais elle se reçoit le scooter sur la cheville. Entorse? Foulure? Fracture?

Ce sera une radio passée à l’hôpital de Ninh Binh le lendemain qui révèlera une double fracture de la malléole externe avec atteinte du tibia et de la fibula.

Le rapatriement est nécessaire. Nous passons donc notre dimanche aux petits soins de la Momo et à gérer le rapatriement.

Cependant, la journée ne fut pas de tout repos. Il nous faut annuler nos billets de train de nuit du soir pour s’occuper de la blessée.

Nous prenons donc un scoot pour rejoindre Ninh Binh à 5km. Le ciel est gris. Nous annulons nos billets et lorsque nous ressortons de la gare, le ciel est noir, menaçant, ça sent l’orage!

Nous reprenons vite le scooter, il nous faut trouver de l’essence, un ATM et rentrer.

Le vent commence à se lever. Toutes les stations essence ont fermé précipitamment et pour cause; le vent fait voler la poussière accumulée dans les rues, le sable et les feuilles tombent des arbres.

La puissance du vent s’élève de plus en plus, le scooter bouge, nous nous prenons de la poussière dans les yeux nous obligeant à les fermer de moitié. Un toit en tôle se détache et manque de décapiter Flo.

Il est temps de s’arrêter et de s’abriter.

Nous trouvons refuge chez des vendeurs d’instruments de musique. Adorables. Un couple avec une petite fille âgée d’un an nous reçoivent et nous offrent à boire. L’électricité est coupée, nous sommes dans le noir et nous voyons les éclairs et le tonnerre gronder. La tempête fait rage dehors.

Nous passerons près de 45 minutes à l’abri avant de reprendre le scooter et de rentrer.

Lundi 22 Avril

C’est le grand jour! Le départ de Morgane en ambulance depuis notre hôtel jusqu’à Hanoï où elle sera attendue à l’hôpital Français avant d’être rapatriée en France.Bye bye sister !

Nous continuons donc notre chemin avec Flo. Nous prenons un scooter pour continuer de découvrir les environs de Tam Coc.

C’est une journée chaude et ensoleillée qui s’annonce.

Nous partons pour 20km jusqu’à Bai Dinh Temple.

Il nous faut faire tout un détour pour garer le scooter à un endroit et ensuite marcher en arpentant les ruelles ornées de vendeurs de bibelots et de glaces incitant ainsi à la consommation.

Bai Dinh Temple est un gigantesque endroit où trônent plusieurs temples, un lac, un énorme bouddha et un magnifique jardin.

Nous nous promenons, à la recherche d’un peu d’ombre. Il est 12h30 et le soleil tape fort.

En reprenant le chemin du retour, les vendeuses de glace auront raison de nous. Un petit cornetto ne se refuse pas et sera notre seul déjeuner.

Nous poursuivons notre route en direction d’Hoa Lau, l’ancienne capitale du Vietnam durant 3 dynasties. Aujourd’hui, c’est un petit village où de nombreux temples ont leur place. Cependant, il est difficile d’imaginer ce village comme une capitale autrefois.

Nous ne sommes que de passage avant de rejoindre Mua Cave. Les paysages magnifiques se succèdent avec des rizières luxuriantes.

Une fois arrivés, c’est 450 marches qui nous attendent sous un soleil qui continue à nous faire suer. C’est un endroit touristique, et pour cause.

Le panorama qu’offre la vue depuis le haut de ces marches est juste splendide. La rivière se promène à nos pieds tandis que les rizières vertes sont baladées par le vent. Les barques de touristes affluent sur la rivières mais également sur ce viewpoint. Nous arrivons tout de même à nous trouver un endroit pour prendre nos photos.